Hôtel

Dans la chambre d’hôtel
On pose ses affaires sur la table

La fenêtre est à peine ouverte
Il est assez tard

De la lumière passe encore
Entre les pans d’immeubles

On est seul ici avec quelque chose à finir
Les commodités n’ont pas d’attrait

On ne retournera pas au bar
On n’allumera pas la télé

On transporte avec soi l’essentiel
Dans un ordinateur en métal

Fin mars
On a passé le ciel à la serpillère

Il fait beau comme au futur été
Pas assez chaud pour trainer dehors

Avec la nonchalance que l’on aime
On a passé vingt minutes en bas

Acheté des cigares
Déployé les pages d’un journal

On a un peu lu en braille
Les aspérités de l’actualité

On a un peu détaillé
La conversation des types appuyés

Dans l’ambiance cordiale de l’heure apéritive
On a payé

La semaine suivante
On chercherait la plume et du papier.

 

(31 mars 2005, Hôtel Astoria, Brest)