Pluie

Des petits plots d’énergie
Ont l’air de remonter de l’espace

Ce n’est pas qu’ils tombent
Ils sortent du monde

De la table, du toit
De la bassine en fer

Les constellations du ciel
Pètent par terre

La tour de contrôle est allumée
Quelqu’un fait les cent pas

Sur mon compte
Il est cinq heures, je ne dors pas

Des petites grossesses
Se jettent aux arbres, par en dessous

De très petits doigts pincent
Et détendent la peau du toit

Rangs, trilles, aperçus de musique courante
Petit bond d’un audacieux, petits flops

Micro-becs de gaz du côté
De la bassine blanche émaillée

Il est six heures
Et pour survivre au crible

On monte au grognard de la tour
Une écritoire. Et de la pluie.

 

(Pont l’Abbé, 2 août 2008, 6h22)