Volatil

À mon âge
Il est temps d’enfler

Globuler du bide
Acheter des murs

Promettre aux gosses
La surcouche de moelleux

Penses-tu ! Je vaque
À secouer de l’air

Par le canal auditif
Six millimètres de diamètre

Pour débouler dans les cases
Du cerveau

Y purger des bouteilles
Remplies d’avant-hier

D’un certain monde entier
Et d’un certain manque d’appétit

Pour la conserve
En promettre aux gosses ?

Il faut être léger, volatil
Voilà l’héritage de papa

J’ai bien de la chance :
Assez souvent, je m’amuse.

 

(le 23 mai 2007, Penvenan)